STACI, les recettes d’une réussite française à l’international – 1/3 Asseoir sa position dans l’Hexagone

logistique

Thomas Mortier, CEO de STACI, raconte l’histoire de son groupe devenu en 20 ans une entreprise logistique internationale. Dans le premier volet, il expose les bases du modèle de croissance qui a permis à STACI d’asseoir son rôle de leader en France. 

STACI est née de la volonté d’optimiser la logistique market com des entreprises

STACI a été créée en 1989 dans un entrepôt sous la gare des Gobelins suite au constat que le marché logistique market com était très peu externalisé en France par rapport à des pays voisins en particulier la Grande-Bretagne. Les entreprises devaient en conséquence faire face à des coûts fixes élevés du fait de collaborateurs et de matériels sous employés hors des périodes saisonnières. L’idée des fondateurs fut de développer une gamme de prestations logistiques innovantes et personnalisables pour répondre à l’évolution des besoins des clients et à l’essor de la distribution multi-canal.

En mutualisant la logistique, STACI a pu ainsi proposer des prestations à coûts variables évoluant au fur et à mesure des pics et des baisses d’activité de ses clients. L’entreprise s’est appliquée à se constituer un portefeuille de donneurs d’ordre dans des secteurs différents mais complémentaires pour assurer la rentabilité de ses entrepôts tout au long de l’année.

STACI est notamment un acteur proactif dans une filière communication globale qui comprend les agences de communication, les imprimeurs, les routeurs et les diffuseurs au service des annonceurs et des médias auxquels ils font appel.

La communication est un secteur qui exige des moyens conséquents en matière de logistique. La création, la production et la distribution des catalogues, des prospectus, des PLV ou des flyers et d’autres supports sont rendues possibles grâce à toute une chaîne de métiers et de compétences dans laquelle STACI s’intègre en fin de cycle le plus souvent et joue un rôle majeur.

Une stratégie de développement vertical soutenue par une croissance externe

STACI a démarré son activité auprès du secteur des banques et des assurances, grandes consommatrices de supports de communication, mais désireuses de réduire leurs frais fixes dans ce domaine. Ensuite, l’entreprise s’est attaquée au secteur automobile qui cherchait à disposer de solutions leur permettant de communiquer localement avec une meilleure agilité. Ce furent ensuite les laboratoires pharmaceutiques qui souhaitaient massivement externaliser leur logistique pour concentrer leurs investissements sur leur cœur de métier.

Quant au déploiement de la téléphonie mobile, il constitua une belle aubaine pour le groupe, car les clients cherchaient immédiatement des solutions externes pour gérer leurs supports de marketing-communication.

Enfin, l’un des fondateurs étant un professionnel du transport, il nous a été possible de mettre en place une plateforme d’optimisation des transports s’adaptant aux différentes contraintes du BtoB, du BtoC et de l’événementiel.

L’entreprise s’est aussitôt employée à dupliquer ses modèles pour adapter ses prestations aux différentes typologies de produits et de destinataires et de simplifier le suivi pour ses clients.

Cette conquête de parts de marché s’est renforcée grâce à des opérations de croissance externe en France durant les années 2000 qui nous ont permis d’intégrer des entrepôts supplémentaires et des portefeuilles de nouveaux clients que nous avons intégrés à notre système.

Aujourd’hui, STACI est active dans des secteurs très diversifiés comme l’automobile, banque et assurance, cosmétique, e-commerce, énergie, FMCG, industrie, média/édition, retail/GMS/GSS, RHF, santé, télécoms, tourisme…

Présent dans le secteur privé, STACI entend profiter de l’aubaine que représenterait une externalisation des achats des services de l’Etat et des collectivités. Le marché se chiffre en milliards d’euros et il est évident qu’ils devront modifier drastiquement leurs modèles de fonctionnement pour gérer des envois ponctuels dans des délais très courts auprès de destinataires très diversifiés.

Pour résumer, STACI propose un modèle inédit à ses clients et sait l’adapter rapidement pour répondre au mieux à leurs exigences propres. Parallèlement à cette croissance forte, la gestion des flux dans ses nombreux entrepôts, la nécessité de proposer des solutions online personnalisables à des tarifs compétitifs ou bien la sécurité des données ont amené l’entreprise à développer son propre système pour assurer une croissance pérenne et maîtrisée ainsi que des économies d’échelle.

Retrouvez la deuxième partie de ce dossier ICI

Retrouvez la troisième partie de ce dossier ICI

Retrouvez STACI, le 25 novembre prochain aux Chemins de l’innovation #7

About the Author

L’Observatoire COM MEDIA regroupe, depuis 2008, près de 300 acteurs de la filière de la communication (annonceurs, prestataires et institutionnels). L’association a matérialisé son positionnement autour des enjeux de la nouvelle économie de la communication. Les travaux réalisés portent sur le décloisonnement des métiers/secteurs, sur la structuration de la filière (constituée de 41 000 entreprises réparties en 19 secteurs d’activité) et sur l’accélération du business des entreprises par leur mise en relation entre les acteurs à travers des événements, des groupes de travail et des plateformes numériques.