Keywords Studios : le gaming, nouveau terrain d’exploration pour les entreprises de la filière communication – 3/3

jeu vidéo

Keywords Studios est une société spécialisée dans la publicité, l’audiovisuel et les jeux vidéo, fondée en Irlande en 1998. Son entité française est adhérente à l’Observatoire COM MEDIA et dirigée par Michel Golgevit. Partenaire des prochains Chemins de l’Innovation, le 25 novembre, nous avons souhaité en savoir plus sur le gaming et les activités de Keywords Studios en particulier. Nous poursuivons en présentant quelques activités de Keywords Studios et ses valeurs dans ce dernier volet.

Le gaming au service de la performance des marques et dans les entreprises

Comme nous l’avons vu dans les précédents chapitres, le gaming progresse au sein des entreprises et intéresse de plus en plus de marques. Pour leurs activités internes, ou pour leurs campagnes de communication, il est nécessaire qu’elles disposent de supports multimédia de qualité notamment au niveau des graphismes et des illustrations sonores (musiques et voix notamment).

C’est là qu’interviennent les équipes de Keywords Studios, en France, voire dans le monde entier.

Keywords Studios est un fournisseur international de services techniques et créatifs pour les industries du jeu vidéo, de la publicité, des médias et entertainment.

Le groupe rassemble plus de 9000 salariés répartis entre 70 installations dans 23 pays stratégiquement situées en Asie, en Australie, dans les Amériques et en Europe. Elle fournit à près de mille clients de premier ordre, à travers le monde, des services intégrés de création artistique, de marketing, de développement, de test, de localisation, d’audio et d’assistance aux joueurs dans plus de 50 langues et 16 plates-formes de jeux.

Dans l’industrie des jeux et du divertissement, les clients incluent des géants de cette filière tels que Activision Blizzard, Bandai Namco, Bethesda, Electronic Arts, Epic Games, Konami, Microsoft, Netflix, Riot Games, Square Enix, Supercell, TakeTwo, Tencent et Ubisoft.

Présentez-nous Keywords Studios en France ?

En France, Keywords Studios est née du rapprochement de trois équipes françaises à l’expertise bien établie qui ont su tirer le meilleur de leur savoir-faire pour aller encore plus loin grâce à ses 11 studios dont 6 nouveaux à la pointe de la technologie. La plus ancienne d’entre-elle a trente ans d’existence.

Notre activité a été bien soutenue en 2020. Elle est très diversifiée mais dans des domaines complémentaires : traduction et doublage (séries live et d’animation, films, documentaires, jeux vidéo), publicités audio, sous-titrage, audio description.

Elle est devenue leader en France :

  • en traduction et en doublage de jeux vidéo,
  • en enregistrement de spots de pub (les majors de la musique et le jeu vidéo).

En quelques chiffres, nous avons réalisé en 2020 plus de 9000 heures de studio (1100 jours…), générant plus de 4.000 convocations de comédiens, pour des enregistrements de plus de 5,5 millions de mots.

Pour satisfaire ses clients, nous réunissons une équipe de plus de 50 salariés (répartis entre traduction et enregistrement/doublage) et disposons de 11 studios d’enregistrement sur Paris.

Au final, notre chiffre d’affaires consolidé est d’environ 9 millions d’euros en 2020.

Un large panel de compétences et de métiers ?

Nos clients peuvent facilement nous confier des travaux pour un seul ou plusieurs services, dans une zone géographique spécifique ou le monde entier. Nous sommes structurés en lignes de services gérées à l’échelle mondiale et soutenues par des équipes de direction générale régionales et nationales.

Nos équipes accompagnent les clients à différentes étapes du cycle de vie des jeux, du concept au support des opérations en direct. Elles rassemblent des professionnels aux profils variés.

Services audio : nous assurons l’enregistrement de voix off multilingue, la production vocale en langue originale, la gestion de la musique, la direction artistique, les effets sonores et les services connexes pour l’industrie de la télévision, de la publicité, des jeux vidéo et du cinéma, sans oublier l’audiodescription.

Services linguistiques : nous proposons la traduction, l’adaptation et le sous-titrage vers le français pour les documentaires, les séries, les films et les cartoons. Pour le jeu vidéo, nous offrons les mêmes services mais étendus à d’autres langues également (gestion de projet multilingue).

Enfin localement nous participons à de nombreuses réalisations de Marketing. Le groupe développe par ailleurs actuellement une plate-forme marketing pour fournir des bandes-annonces de jeux, de l’art et du matériel marketing, des relations publiques et des stratégies de campagne de marque complètes. de jeux, de l’art et du matériel marketing, des relations publiques et des stratégies de campagne de marque complètes.

Au niveau du groupe dans son ensemble, nous pouvons compter sur les services suivants :

Artistiques : nous sommes l’un des principaux producteurs d’art graphique de jeux vidéo, y compris l’art conceptuel, la production et l’animation d’actifs artistiques 2D et 3D pour le compte des développeurs de jeux.

Développement de jeux : nous proposons des services de développement externes aux développeurs et éditeurs de jeux, y compris le développement de jeux complets, le co-développement, le portage et le conseil général en ingénierie logicielle.

Assurance qualité des fonctionnalités et des contenus : nous fournissons une assurance qualité, y compris des jeux de test pour les défauts et la conformité aux spécifications des fabricants de matériel et des plates-formes de distribution.

Nous testons les traductions hors contexte, les chevauchements, l’orthographe, la grammaire, les sensibilités géopolitiques et culturelles et la conformité du fabricant de la console.

Support aux joueurs : les utilisateurs disposent d’un support client multilingue fourni dans le jeu et sur les plateformes communautaires et sociales numériques, où nous veillons à ce que nos clients bénéficient d’un environnement sécurisé.

Qu’en est-il des réglementations dans cet univers ?

Quand on pense aux médias, on pense avant tout à de la créativité qui fait partie de notre ADN. Mais le respect des réglementations et les certifications sont les pierres angulaires de notre métier. On n’en parle jamais assez, surtout depuis que le RGPD a entrainé un changement de process qui impactent autant les annonceurs que les sociétés comme les nôtres. Quand on sait que la voix est une donnée personnelle, on réalise que la règlementation s’est immiscée au cœur de tout notre travail : du client final ou l’annonceur qui veut réaliser une publicité et qui veut choisir sa voix, au studio qui fait appel à des agents ou directeurs artistiques, jusqu’au comédien qui dispose de nouveaux droits depuis trois ans.

Pour un jeu vidéo, une publicité, un spot radio, une séance de e-learning, nos clients nous confient des données confidentielles mais aussi la charge de choisir les visages et les voix (des comédiens dans des extraits préenregistrés) qui seront les ambassadeurs de leur image. Il est primordial pour nous, comme pour nos clients, que l’ensemble de notre production soit réalisée en conformités avec les réglementations en place.

Le nombre des campagnes de communication faisant appel à la voix « explose » mais la réglementation est encore rarement intégrée dans la chaîne de production alors qu’elle s’applique directement aux castings des comédiens voix qui réalisent les voix des publicités et autres médias.

Trop d’entreprises, qu’elles soient annonceurs ou sous-traitants, sous-estiment les sanctions financières et pénales qu’elles risquent en cas de non-respect du RGPD dans l’audio, et ignorent les avantages de s’être mis en conformité.

C’est d’autant plus dommage qu’il n’est pas bien compliqué de concilier les données sonores, et visuelles, d’une campagne marketing avec le RGPD.

Plus qu’une obligation qui oblige à repenser tous les process de production sous l’angle de la gestion de la donnée personnelle, cette démarche est bonne pour l’image de marque, elle rassure les émetteurs d’appels d’offre et consolide l’ensemble de la chaîne de valeur sans que cela n’impacte les budgets des annonceurs.

Tout cet écho système doit intégrer des processus nouveaux dans leurs productions pour respecter le RGPD.

Nous bénéficions également de la certification Trusted Partner Network (TPN). Nous garantissons ainsi la sécurité optimale des données confidentielles et des personnes sur le site, c’est un gage de grand sérieux pour les majors du cinéma et de la télévision.

Enfin, nous respectons le Protocole DANTE (un système combiné de matériel informatique et logiciel utilisé pour transporter de l’audio numérique multicanal sur un réseau IP standard ou Ethernet, principalement destiné pour une utilisation en environnement audio professionnel ou commercial.)

Notre infrastructure réseau permet ainsi à nos clients d’assister à une séance de publicité depuis son bureau comme s’il était en studio, aux côtés des comédiens, directeurs artistiques et opérateurs du son.

L’Humain, moteur du « serious game » accessible aux petites entreprises ?

Les budgets alloués aux jeux vidéo « planétaires » peuvent donner le tournis tant les chiffres sont impressionnants et laisser l’impression que le gaming est réservé aux grands groupes, seuls capables de s’offrir les talents nécessaires à leurs projets. Il n’en est rien heureusement et s’il est vrai que les projets les plus ambitieux exigent des budgets colossaux, il existe désormais des configurations accessibles aux TPE/PME soucieuses de dynamiser leur image et leur marque employeur. Au final, il s’agit de ne jamais oublier que le plaisir de jouer est profondément ancré en nous.

Elle fait appel à nos sens et à nos capacités cognitives, ce qui est le propre de toute activité personnelles mais également professionnelle. Jouer et travailler se rejoignent alors dans une dynamique profitable à toutes les parties, salariés et directions. C’est sur ce terrain que les petites entreprises peuvent tirer leur épingle du jeu en instaurant pour leurs collaborateurs, des concepts ludiques optimisant ce qui constitue leur première richesse : le potentiel humain.

On peut également noter la capacité d’attraction de l’industrie du jeu vidéo, capable d’attirer des gens du monde entier autour d’évènements divers à rendre jaloux les annonceurs.

Votre société est donc à la croisée des chemins entre l’innovation, le ludique et les médias traditionnels ?

Oui, notre groupe est l’incarnation de toutes les possibilités offertes par l’industrie du jeu vidéo et de l’audiovisuel. En France, des milliers d’emplois vont être créés pour accompagner cette dynamique, il convient, dès à présent, de mettre en place des structures de formation capables d’y répondre en rassemblant les marques, les professionnels et les institutionnels en charge de l’économie et de l’emploi autour d’une même table.

Et parce que nous en sommes les premiers convaincus, nous sommes partenaires des Chemins de l’innovation pour présenter nos activités et créer des passerelles avec les professionnels de la communication et les marques pour accélérer cette dynamique qui est loin d’avoir touché toutes ses cibles potentielles. Nous vous retrouvons toutes et tous le 25 novembre prochain sur place ou en distanciel.

Retrouvez la première partie de ce dossier ICI

Retrouvez la deuxième partie de ce dossier ICI

Retrouvez Keywords Studios, le 25 novembre prochain aux Chemins de l’innovation #7

About the Author

L’Observatoire COM MEDIA regroupe, depuis 2008, près de 300 acteurs de la filière de la communication (annonceurs, prestataires et institutionnels). L’association a matérialisé son positionnement autour des enjeux de la nouvelle économie de la communication. Les travaux réalisés portent sur le décloisonnement des métiers/secteurs, sur la structuration de la filière (constituée de 41 000 entreprises réparties en 19 secteurs d’activité) et sur l’accélération du business des entreprises par leur mise en relation entre les acteurs à travers des événements, des groupes de travail et des plateformes numériques.