Communication et innovation : Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est, témoigne

1322

Le 13 décembre dernier durant l’événement « Osez l’économie de demain », organisé par Marie Tribout, présidente de « Ecosystème Innovation Responsable » au Centre des Congrès de Metz. Dominique Scalia, président de l’Observatoire COM MEDIA, participait à la première table ronde de la plénière sur le thème « Communication et marketing 360° ». Elle était présentée par Michel Paolucci de KPMG, et Lucille Desjonquères de Women’s Forum et Xavier Lefevre de fair&smart prenaient la parole à ses côtés. Jean Rottner, président de la Région Grand Est, introduisait la plénière et marquait son attachement à l’innovation et aux métiers de la communication. L’Observatoire COM MEDIA lui a proposé  de partager sa vision de la filière de la communication, de la région Grand Est et de l’implantation de l’association.

La communication est le premier symbole de la modernité

Alors que notre société est en complète mutation depuis la fin des années 1990, du fait notamment de l’arrivée d’internet et du numérique, nous sommes aujourd’hui saturés d’informations et connectés en permanence. La révolution digitale rebat en profondeur les modèles classiques de fonctionnement de notre société. C’est donc avec toutes ces évolutions, tant technologiques que culturelles, que la formule du « village planétaire » prend tout son sens : ni le temps, ni la distance, ni les moyens financiers ne constituent désormais des facteurs de ralentissement de l’information.

La communication est aujourd’hui le premier symbole de la modernité. Plus encore, la prétention à échapper à la communication paraît impossible, tant sur le plan personnel, que politique et technique. La communication est le symbole de la liberté et de l’échange. Elle est également l’idéal de la démocratie, parce que les femmes et les hommes politiques ne cessent de communiquer pour expliquer leur action. Aujourd’hui, chacun doit rendre des comptes et c’est une bonne nouvelle pour notre Démocratie !

La communication est inséparable d’une Démocratie vivante et dynamique, parfois appelée « Démocratie 4.0 ». Communiquer suppose le débat, la publicité des enjeux, la mise en concurrence, l’égalité des intervenants. Le principe de la libre communication est un droit fondamental qui a nourri toutes les batailles du XIXème siècle sur la liberté. Et aujourd’hui, la liberté de communication est selon la Cour Européenne des Droites de l’Homme le fondement essentiel d’une société démocratique et l’une des conditions primordiales de son progrès et de l’épanouissement des individus. Ne l’oublions jamais.

Grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, les citoyens sont aujourd’hui des contributeurs, en intervenant directement dans le débat public et en participant de manière active à la construction des politiques publiques. En déployant le THD sur l’ensemble du territoire, le Grand Est sera la Région de France la plus connectée et participe en cela à cette révolution démocratique et numérique. 

Cette nouvelle manière de concevoir l’action publique est un gage de plus, au service d’une efficacité durable de l’action politique. Et tout cela, grâce au numérique, grâce à une communication nouvelle.

Le Grand Est : une région favorable aux entreprises de la communication

La filière communication est extrêmement bien implantée en Grand Est, avec ses 2000 entreprises et ses 8000 salariés, qui participent du dynamisme économique et de l’attractivité de notre Région. Il s’agit notamment de TPE et de PME qui, dans nos territoires, font vivre tout un écosystème.

Et je suis fier de constater que l’Observatoire COM MEDIA a mis en place un programme expérimental dans le cadre de son déploiement en Région Grand Est. Cela confirme la spécificité de notre Région en matière de communication. En Grand Est, la filière consolide 5% du nombre d’entreprises et 4,4% du chiffre d’affaire de l’ensemble des entreprises de la filière de la communication en France.

Par ailleurs, cette expérimentation s’inscrit parfaitement dans notre stratégie régionale puisqu’elle dispose d’un volet relatif à l’acculturation des entreprises à l’innovation. Et notre volonté, en tant que chef d’orchestre du développement économique dans les territoires, est de construire l’économie du futur, à savoir une économie où les TPE et les PME peuvent relever les défis de l’innovation. Pour cela, nous avons notamment créé une Agence régionale de l’innovation, qui est le bras armé de la Région en la matière pour rendre nos entreprises plus compétitives et plus fortes. Car l’innovation d’aujourd’hui crée les emplois de demain.

La filière communication, tout comme notre économie, doit relever de nombreux défis : transformation numérique et digitale, transition énergétique et écologique, nouvelle manière de produire, etc. Notre ambition, en tant qu’acteur public responsable, est d’accompagner ces mutations et de soutenir les acteurs économiques pour qu’ils puissent s’approprier ces nombreuses transitions.

Ici, en Grand Est, nous voyons loin et nous pensons à demain !

Visionnez la vidéo « Forum #OSEZ18 : Conférence Communication et Marketing360° »

https://youtu.be/dCbQ-Nk3Rgg?list=UU8OHWZUcyrpenFaT0juFGaA&t=2963

Nota : la vidéo démarre à la table ronde animée par Michel Paolucci, déplacez le curseur pour visionner l’intégralité des interventions notamment l’introduction de M Jean Rottner.

LAISSER UN COMMENTAIRE