La filière de la communication et du marketing rassemble des entreprises de tailles très diverses notamment des grands groupes et des « jeunes pousses ». Leurs modèles sont différents, leurs cultures d’entreprise parfois opposées et pourtant, il est primordial qu’elles se parlent pour collaborer dans un monde de plus en plus connecté.

A travers sa plateforme dédiée à l’innovation, l’Observatoire COM MEDIA, fort de ce constat, administre un espace d’échange et de rencontre favorable à son écosystème et accélérateur de business. Depuis, l’association organise régulièrement des réunions entre des grandes entreprises en recherche de solutions disruptives et des entreprises innovantes soucieuses de pérenniser leur activité dans un environnement hyper compétitif.

C’est dans ce contexte que se sont déroulés durant la matinée du vendredi 25 octobre 2019 un point d’échange et une séance de pitchs entre Orange Fab dans ses locaux et des start-ups adhérentes à l’Observatoire COM MEDIA.

Dominique Scalia, président de l’association, remerciait pour leur accueil et l’organisation de cette belle rencontre Pascal Latouche, Directeur Orange Fab France et coordinateur du réseau Orange Fab, et François Jézéquiel, Directeur développement commercial Orange Fab France a chez Orange.

Philippe Berna, délégué innovation auprès du Médiateur National, partageait ses réflexions et son expertise sur les notions de « Parcours de confiance » et de « Proof of concept ».

Les entreprises innovantes sourcées par l’équipe de l’Observatoire COM MEDIA étaient venues présenter leur solution et échanger avec les représentants d’Orange Fab.

Retrouvez ces start-ups sue la plateforme innovation de l’Observatoire COM MEDIA

Pascal Latouche nous livre son ressenti après cette première séance

Observatoire COM MEDIA : Dans quel contexte s’est inscrit cette cession de pitchs d’adhérents de l’Observatoire COM MEDIA chez orange Fab ?  

Pascal Latouche : Orange Fab c’est un réseau international d’accélérateurs de business pour les start-ups. Pour y parvenir, nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires de qualité, fédérations professionnelles et associations notamment, rassemblant déjà des écosystèmes d’entreprises innovantes qu’ils ont appris à bien connaître.

Dans ce contexte, l’Observatoire COM MEDIA, acteur reconnu de la filière de la communication, et Orange Fab ont inauguré une première séance de pitchs d’adhérents de l’association. Elle vise à créer des synergies entre des fournisseurs de solutions innovantes et nos propres parcs de clients.

O.C.M. : Quels objectifs vise une séance de pitchs et quels éléments doit préparer une start-up avant d’y participer ?

P.L. : Le pitch d’une start-up doit répondre aux questions suivantes :

  • Quelle est la solution proposée ?
  • A quoi sert-elle ?
  • Quel est son marché ? A qui est-elle destinée ?

Enfin la start-up doit avoir commencé à réfléchir à son business modèle afin que nous puissions forger ensemble une approche qui soit à la fois économique et opérationnelle.

Cependant, nous avons bien conscience chez l’Orange Fab qu’il est difficile pour l’équipe d’une jeune entreprise de réfléchir à toutes les possibilités offertes par un Grand Groupe comme Orange qui met en oeuvre 1001 projets. C’est pourquoi, nous inscrivons nos échanges dans une démarche bienveillante.

L’atout de ces séances est d’évaluer l’opportunité de partenariats commerciaux : quelles lignes de marché ou lignes métiers sont susceptibles d’y voir un intérêt ?

O.C.M. : Philippe Berna, délégué innovation auprès du Médiateur des entreprises, était présent durant cette séance de pitchs, quelle opinion vous faites-vous de son intervention ?

P.L. : J’ai apprécié l’intervention de Philippe Berna tant sur le fond que la forme.

Sur le fond, sa présentation du parcours de confiance en matière d’innovation correspond à nos propres valeurs et convictions. Philippe Berna sait de quoi il parle et le présente avec une bienveillance et un sens du dialogue qui correspond bien à ce qu’on entend par « médiation ».

Je pense pour ma part que nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres et j’appelle de mes vœux une collaboration plus étroite entre Philippe Berna, l’Observatoire COM MEDIA et Orange Fab autour des problématiques d’intégration des entreprises innovantes au sein des grands groupes en relation avec d’autres acteurs de la chaîne de valeur tels que les universités et les fonds d’investissement.


 

Vous êtes une start-up ou une entreprise (TPE,PME, ETi, Grand Groupe) et vous ne connaissez pas les travaux de l’Observatoire COM MEDIA ?

louison@obs-commedia.com

 

PARTAGER