Les défis d’une communication interne d’entreprise plus rapide, mieux ciblée et davantage fédératrice

351
Photo by rawpixel on Unsplash

La communication interne d’une entreprise englobe l’ensemble des actes de communication au sein de sa structure. Les nouvelles technologies, aussi bien que les nouvelles aspirations des collaborateurs, l’ont tout à la fois révolutionné et enrichi. Elle n’est plus le parent pauvre de la communication mais un maillon essentiel pour assurer l’implication des collaborateurs et leur cohésion dans un monde qui change de plus en plus rapidement.

Les enjeux pour la communication interne : stratégiques, structurels, sociaux, de transformation

La communication interne est au service de la stratégie de l’entreprise

La communication interne d’une entreprise accompagne sa stratégie générale et opérationnelle. Elle sera d’autant plus efficace et crédible, si elle est officiellement approuvée et soutenue par son top-management. Grâce à l’utilisation intelligente de la data, les retours sur investissement des plans de communication sont désormais réellement mesurables et facilite les rapports d’activités auprès des cadres dirigeants.

La mise en place d’une stratégie de communication interne garantit la cohérence des actions de communication mais aussi leur diffusion au moment opportun vers les bons destinataires. Toute communication interne doit veiller notamment à ce que les femmes et les hommes travaillant au sein de l’entreprise soient informés par elle plutôt que par l’entremise d’un tiers extérieur (presse, réseau social, etc.).

En outre, il ne suffit pas de lancer un réseau social d’entreprise, encore faut-il l’entretenir.  Ainsi, les managers doivent être encouragés et accompagnés pour qu’ils puissent créer puis animer des groupes de travail (échanges sur un projet, partage de la veille…).

Quant au plan de communication, il formalise la stratégie de communication et la diffuse afin qu’elle soit comprise et soutenue par l’ensemble des effectifs. Il présente les objectifs, les messages clés, les outils mis en place et les actions spécifiques en précisant les modalités d’évaluation des résultats.

La communication interne est au cœur même de la structure de l’entreprise

L’organisation d’une entreprise est en constante évolution avec notamment la création et la fermeture de services aussi bien que l’intégration et le départ de collaborateurs. Les enjeux structurels de la communication interne englobent le décloisonnement des services, leur cohésion, l’intégration des salariés (onboarding), l’implication des collaborateurs, et leur sentiment d’appartenance des salariés.

Parmi les objectifs de la communication interne :

  • Partager une information qui soit cohérente avec les valeurs de l’entreprise.
  • Créer du lien et irriguer l’intégralité de l’organisation de l’entreprise. Personne ne doit se sentir exclu.
  • Favoriser la communication ascendante grâce à des outils donnant la parole aux salarié, la communication transversale afin de décloisonner les services et partager les bonnes pratiques sans oublier la communication descendante qui fixe le cap.
  • Garantir la parfaite intégration des salariés dès leur arrivée au sein de l’entreprise et tout au long de leur carrière.
  • Combattre la rumeur.

La nature a horreur du vide et la rumeur remplit le plus souvent un manque d’information. Source d’inquiétude, vecteur de fausses nouvelles, elle se révèle rapidement nuisible à la cohésion de l’organisation. Pour la combattre, il est nécessaire de disposer d’une communication régulière reposant sur l’efficacité des réseaux formels pour limiter le recours à des réseaux informels.

La communication interne favorise la cohésion entre les femmes et les hommes de l’entreprise

La communication interne d’une entreprise ne sert pas simplement à transmettre des directives ou informer des feedbacks managériaux, elle accompagne les collaborateurs au quotidien.

Une communication continue auprès des équipes, participe au sentiment d’appartenance à l’entreprise. Elle doit pouvoir recueillir les questions des collaborateurs et leur apporter des réponses concrètes.

Un personnel motivé, régulièrement informé, et se sachant considéré comme partie prenante des succès de l’entreprise, tend à se montrer plus constructif, et véhicule une image positive de l’entreprise. Une meilleure implication des collaborateurs se traduit par une plus grande solidarité, une participation active à la vie interne de l’entreprise mais aussi une orientation davantage tournée vers le client. Une communication interne managériale de qualité renforce la loyauté des collaborateurs, limite le turn-over et les encourage ainsi à promouvoir les services et les produits de l’entreprise.

L’implication des managers est tout autant déterminante pour faciliter la circulation d’informations stratégiques et opérationnelles qui soient utiles à leurs équipes. Au contraire, le manque d’implication et la rétention (volontaire ou non) d’informations sont des freins à la communication interne.

Un bon ciblage, une formalisation variée, une qualité constante des contenus, et un marketing de l’information constituent les leviers incontournables que doit actionner une communication interne pour être efficace et identifiée comme créatrice de valeurs.

Ainsi, la communication interne aujourd’hui ne peut demeurer exclusivement descendante. Elle se doit d’être également ascendante et transversale. Tout comme la sève d’un arbre, elle irrigue l’ensemble de l’entreprise pour contribuer à son bon fonctionnement.

La communication interne accompagne la transformation de l’entreprise

La communication interne intervient favorablement à chaque étape du processus de transformation d’une entreprise.

Tout nouveau projet d’une entreprise nécessite une communication interne qui puisse l’expliquer pour ensuite l‘accompagner en informant les collaborateurs régulièrement de ses progrès. Elle doit également contribuer à faciliter l’innovation (outils, solutions technologiques, réorganisation…) dans les pratiques et les usages.

Ne jamais oublier que la transformation au sein d’une entreprise est la résultante de contraintes et interactions souvent contradictoires.

Mais la vie d’une entreprise n’est pas émaillée seulement de projets en rupture, elle doit également veiller à favoriser l’amélioration continue de ses services, de ses produits et de ses process. Il est nécessaire alors qu’une communication permanente puisse accompagner cette évolution « tranquille » en favorisant le retour d’information et sa verbalisation. Pour se faire, elle doit instaurer dans un climat de confiance des espaces de libre expression sur les dysfonctionnements rencontrés et les solutions pour y remédier.

Une réflexion nécessaire sur la communication interne à l’heure des mutations technologiques

A l’heure de la digitalisation des vecteurs de communication, les professionnels de la communication interne bénéficient d’innovations jusqu’ici inédites pour accélérer et diffuser leurs messages au sein de leurs entreprises et en mesurer les effets. Encore faut-il qu’ils puissent comprendre leur utilité et leur fonctionnement afin de les intégrer à leurs propres process.

Les études récentes auprès des communicants internes indiquent qu’ils ne se sentent pas suffisamment impliqués dans le développement et le lancement de technologies de communication au sein de leur propre entreprise. Pour autant, le déploiement d’outils digitaux n’est pas encore considéré comme une priorité majeure, car même si les réseaux sociaux d’entreprise sont utilisés occasionnellement par la moitié des collaborateurs au sein des entreprises en France, plus de la moitié d’entre eux les trouvent réellement efficaces et utiles. Les applications mobiles commencent également à pénétrer le monde de l’entreprise mais demeurent utilisées par moins de la moitié des communicants internes. Le papier (journal interne) est encore considéré comme un support très efficace mais la préférence des communicants internes demeure pour les interactions en face-à-face qu’elles soient directes (séminaires, conférences) ou à distance (confcall, visioconférence, forums, etc…).

La mutation de la communication interne en entreprise, un sujet majeur pour l’écosystème de l’Observatoire COM MEDIA

L’évolution de la communication interne et ses enjeux constitue un enjeu incontournable pour les ETI et les Grands groupes. Elle influence à la fois, les modes de fonctionnement des entreprises et les métiers qui lui sont rattachés, et c’est pourquoi Hello Open World, initiative d’open innovation inspirée par KPMG, en partenariat avec l’Observatoire COM MEDIA, organise le 8 novembre 2018 avec KPMG, une troisième session des ateliers Marketing et Communication, sur le thème « Communication Interne : planifier, organiser et mesurer l’engagement collaborateur ».

En savoir plus : http://obs-commedia.com/actu/how-experiences-communication-interne-planifier-organiser-et-mesurer-lengagement-collaborateur/

LAISSER UN COMMENTAIRE