[INTERVIEW] Une recette pour organiser son événement clé en main !

2715

Pourquoi avoir créé O and B ?

Vincent Santacruz : Avant de démarrer l’aventure, nous étions chargés d’affaires dans nos entreprises respectives et nous organisions régulièrement des événements dans le but de faire la promotion de nos produits ou de réunir nos collègues et collaborateurs. A chaque fois, nous y passions un temps fou, nous étions stressés de peur d’oublier

logo oandb

des détails dans la préparation et l’organisation et nous avons constaté que nous étions tous deux confrontés aux mêmes problèmes : Trouver un lieu, un traiteur, des prestataires fiables et de qualité, attendre les devis et devoir les comparer, payer chacun d’entre eux individuellement avec des conditions différentes, assurer la coordination avant mais aussi le jour J, gérer les inscriptions des participants et mettre en valeur nos produits…

Alors, nous avons imaginé une plateforme toute intégrée, qui permet de gérer toutes les composantes de l’organisation d’un évènement… en seulement quelques clics !

O and B est l’outil digital destiné à faciliter l’organisation d’événements pour les professionnels par la mise en relation avec des prestataires qualifiés pour des simples réunions comme pour des expositions accueillant des milliers de visiteurs, par la gestion des inscriptions et la vente de billets aux participants, mais aussi par la promotion et le partage de leur évènement grâce à douze outils de communication dédiés

C’est la raison d’être d’O and B : Permettre aux professionnels quel que soit leur secteur de dynamiser leur activité en facilitant l’organisation de leurs événements, de manière simple et autonome et sans stress ! Plus besoin de faire appel à des intermédiaires, vous êtes maître de votre événement à moindre coût !

Quels avantages apporte le digital dans l’organisation d’un événementiel ?

V.S. : Organiser un événementiel est une activité avant tout relationnelle qui exige de gérer beaucoup de  détails et de coordonner plusieurs corps de métiers logistiques, c’est pourquoi notre plateforme permet de simplifier la sélection d’un organisateur et de lui offrir les outils en ligne qui faciliteront le déroulé de son évènement afin qu’il puisse se concentrer sur l’essentiel. Il en retire comme avantages :

Un gain de temps pour les collaborateurs : Trouver un lieu, un traiteur, différents prestataires, demander, attendre et comparer des devis, relancer et négocier, inviter les participants, s’assurer de leur participation,…

La transparence des prix : les tarifs des prestataires sont directement affichés en ligne, plus de prix « à la tête du client » comme cela fait dans le métier historiquement

La qualité des prestataires : Nous avons sélectionné en amont des prestataires qualifiés, sur des critères rigoureux et des engagements signés afin de proposer les meilleurs professionnels à nos clients

Une meilleure communication autour de l’événement : Des outils digitaux, simples à prendre en mains et peu coûteux pour faire connaitre son événement.

En quoi les prestataires des clients O and B peuvent-ils se distinguer ?

V.S. : L’organisation d’événement sur une plateforme digitale a changé la manière dont un prestataire est sélectionné par un client, notamment sur une marketplace comme la nôtre. Tout d’abord, nous avons entamé depuis plus d’un an, un énorme travail de sourcing et nous avons référencé à ce jour, plus de 800 prestataires sur six villes accueillant de nombreux évènements (congrès, séminaires, festivals, expositions…) que sont Paris, Bruxelles, Barcelone, Toulouse, Bordeaux et Montpellier.

Une de nos valeurs ajoutées auprès de nos clients finaux consiste à opérer en amont une sélection rigoureuse des prestataires qui souhaitent proposer leurs services sur O and B. Nous signons avec tous nos prestataires un contrat qui se présente comme une charte de qualité à respecter et après chacune de leurs interventions, nos clients les notent et émettent un avis à l’issue de leur événement.

Pour se distinguer sur notre plateforme, un prestataire doit disposer de visuels (des photos de qualité par exemple) et de supports de communication qui mettent en valeur la qualité de ses prestations.
Ce travail en amont leur rend service au-delà d’O and B en leur permettant de se valoriser sur le web en général et de dépasser le seul bouche à oreille qui ne leur attire qu’une clientèle locale le plus souvent.

Comment O and B permet-t-elle la fidélisation de ses clients avec des prestataires dont ils sont satisfaits ?

V.S. : Nous offrons le référencement aux prestataires et nous nous rémunérons sous la forme d’un pourcentage de la facturation de chaque prestation. La plateforme est également gratuite pour les organisateurs d’évènements et les prix qui leur sont proposés comprennent notre commission et ont été négociés par nos soins.

A chaque fois qu’une note est inférieure aux minima exigés par notre contrat, nous demandons au prestataire et à l’organisateur de la justifier. Nous vérifions à chaque fois les mauvaises notations et au bout de trois mauvaises notes justifiées, nous retirons le prestataire de notre liste de partenaires référencés. Cela reste extrêmement rare et nous n’avons eu que trois prestataires déréférencés pour des questions de ponctualité.

Notre système permet à chacun de s’y retrouver. Les prestataires nous rétrocèdent une commission qu’ils considèrent très raisonnable et les organisateurs travaillent en confiance en payant le prix juste.

Vous avez lancé une campagne de Crowdfunding, quelles ont été vos motivations

V.S. Nous avons validé notre business modèle auprès de nos clients après un an d’activité et souhaitons nous développer davantage à l’international. Nous avons comme ambition de devenir la référence en matière d’organisation d’événementiels 360 via le digital et pour y répondre, nous avons besoin de lever 400 000 € afin d’entamer des développements techniques, de renforcer notre équipe commerciale et de procéder à plusieurs campagnes marketing ciblées sur le web qui nous permettront d’attirer plus d’organisateurs. Cette démarche s’accompagne d’une campagne de votation et nous en appelons au soutien de toutes et tous.

Le lien pour nous soutenir : www.hoolders.com/view/soutien/436/

Quel est votre point de vue sur les actions menées par l’Observatoire COM MEDIA ?

V.S. : Nous avons été approchés très tôt par l’Observatoire COM MEDIA et nous avons repris contact quand nous avons développé notre business à Paris après avoir débuté à Toulouse. Ces retrouvailles ont été un véritable « coup de cœur », et nous avons adhéré de suite. Je me souviens qu’une séance de pitchs devant plusieurs grands groupes était organisée la semaine d’après et qu’un désistement nous a donné l’opportunité de participer à la première édition des Réveils de l’innovation ! Ce fut pour nous un véritable challenge et l’occasion de démontrer nos savoir-faire à vos côtés. A la suite de cet évènement, nous avons entamé des discussions autour de trois propositions de collaboration avec des grands groupes.

contact oandb

LAISSER UN COMMENTAIRE