Fondateurs de Les Georges : Richard Renard, Grégory Tschanturia, Germain Chavigny
De gauche à droite : Grégory Tschanturia, Richard Renard, Germain Chavigny.

D’où vient Les Georges ?

Nous avons créé Les Georges en 2015, à trois. Issus de la communication et de l’IoT, nous venions tous de milieux professionnels où le networking est essentiel. Pourtant, nous avions remarqué qu’il était difficile de rencontrer efficacement les bonnes personnes lors d’un événement et que les réseaux sociaux professionnels ressemblaient plus à des cvthèques, pauvres en échanges et en opportunités commerciales.

Nous avons alors imaginé une application, support aux relations professionnelles dans le monde réel, qui aiderait les freelance ou les employés au sein d’un groupe à rencontrer les bonnes personnes, se souvenir de cette rencontre et la transformer en opportunité.

Quelle est l’offre des Georges ?

Who is Georges? est une application de networking qui permet de découvrir qui est à côté de vous, échanger ses coordonnées, chatter, qualifier cette rencontre. Elle fonctionne sur des événements (séminaires, salons, soirées de remise de prix, etc.) et/ou sur des lieux identifiés (un corner networking par exemple).

Cette application est assortie d’un badge qui permet de scanner, en utilisant la technologie Bluetooth et un procédé de communication breveté, les participants autour de soi dans un rayon de 20 mètres.

Notre service est particulièrement apprécié des grands groupes en tant que réseau social d’entreprise (Worldline ; Suez ; MMA ; Engie) et par les organisateurs d’événements pour poursuivre en digital l’animation des communautés (TEDX ; VivaTech ; etc.).

Comment s’inscrit Les Georges dans son marché ? Quels sont ses points différenciants ?

Nous défendons une vision pragmatique du networking connecté. Pour nous, les réseaux sociaux n’ont pas remplacé la bonne poignée de main, mais ils l’aident ! Nous avions rêvé d’un service qui participerait à partager des valeurs, des intérêts, des actions communes. Nous avions en tête les salons, clubs et cercles du 19è siècle où les hommes et les femmes débattaient des enjeux de société en petits groupes dans un endroit agréable. Pour nous, les applications de networking n’ont pas vocations à se substituer aux réseaux en présentiel.

À cette vision singulière s’ajoute notre innovation technique :  le badge connecté qui est la version 3.0 de la bonne vieille carte de visite. D’ailleurs, nous en avons fait la démonstration sur le stand de la Région Centre-Val de Loire au salon Viva Technology 2019.

Quelle est la relation des Georges avec l’Observatoire COM MEDIA et la nouvelle plateforme d’innovation ?

Nous avons intégré la communauté de l’Observatoire COM MEDIA dans l’année qui a suivi la création de notre société, afin d’amplifier notre visibilité et d’intégrer une communauté qui partage des richesses et des valeurs communes. Cela nous a permis de rencontrer de nombreuses entreprises, dont certaines avec lesquelles nous travaillons en tant que partenaires ou pour lesquelles nous sommes prestataire.
Grâce à l’Observatoire COM MEDIA, Les Georges est référencé à l’UGAP.
Enfin, nous avons également équipé un certain nombre d’événements organisés par l’Observatoire COM MEDIA. Ces derniers nous ont rapidement fait confiance, notamment pour la différentiation technologique que nous apportons.

PARTAGER