mardi, avril 7, 2020

Grand débat sur la digitalisation des franchises au Salon de la Franchise le 25 mai 2020

A lire...

Créer de manière simple des contenus d’information pertinents et dynamiques avec Letter To Memphis

Les conséquences de la crise sanitaire liée au COVD-19 incitent de nombreuses entreprises & start-ups à faire preuve de...
Observatoire COM MEDIAhttp://obs-commedia.com/
L’Observatoire COM MEDIA regroupe, depuis 2008, près de 300 acteurs de la filière de la communication (annonceurs, prestataires et institutionnels). L’association a matérialisé son positionnement autour des enjeux de la nouvelle économie de la communication. Les travaux réalisés portent sur le décloisonnement des métiers/secteurs, sur la structuration de la filière (constituée de 41 000 entreprises réparties en 19 secteurs d’activité) et sur l’accélération du business des entreprises par leur mise en relation entre les acteurs à travers des événements, des groupes de travail et des plateformes numériques.

L’Observatoire COM MEDIA et le club de la franchise ont décidé de renforcer les interactions entre leurs écosystèmes. Cette volonté s’est matérialisée le 4 février dernier durant un speed meeting franchiseurs / start-ups auquel ont participé plusieurs adhérents de notre association.

Le prochain rendez-vous sera une table ronde organisée en commun au salon de la franchise le 25 mai prochain. Nous avons demandé à Yves Sassi, fondateur du Club de la Franchise, d’exposer le contexte général de ce rapprochement.

Yves Sassi, que représente le monde de la franchise en 2020 ?

C’est avant tout un monde en pleine croissance et évolution qui comptait 300 franchiseurs en 1990 pour en compter plus de 2000 aujourd’hui. Les chiffres de la Fédération de la Franchise démontrent la forte croissance de cette activité dans plusieurs secteurs de l’économie française. A ces chiffres, je rajouterais que les franchiseurs consolident 20 % du CA du monde du commerce en France et que 80% des réseaux comptent moins d’une centaine de points de vente pour une quinzaine de salariés chacun en moyenne.

Les franchiseurs sont-ils parmi les acteurs les plus innovants ?

Force est de constater que si les besoins sont énormes, l’innovation, au sens large, n’est pas encore suffisamment intégrée dans leur activité. Certes, nous constatons tous une révolution des technologies, des méthodes et des comportements des consommateurs depuis quelques années, mais les franchiseurs, en particulier les plus petits d’entre eux, éprouvent des difficultés à identifier les solutions et à comprendre comment elles peuvent améliorer leur quotidien. Or, le numérique est partout : prise des commandes, comptabilité, gestion des stocks, communication, interfaces des consommateurs et j’en passe.

Quelle est l’importance du Salon de la Franchise pour la profession ?

Ce salon est le plus grand d’Europe et s’impose comme un événement incontournable. Plus de 300 franchiseurs y participent et c’est le rendez-vous où sont présentés toutes les tendances des différents secteurs. Ces occasions de partage et d’échange sont rares car le métier de franchiseurs est parmi les plus prenants. Le commerce est la base de l’activité des franchiseurs à laquelle se rajoutent le portage du concept de la franchise et sa multiplication, la logistique, l’animation du réseau en place et le contrôle qualité.

Qu’en est-il de la table ronde que présentent le Club de la Franchise et l’Observatoire COM MEDIA ?

L’idée de la table ronde est d’apporter un éclairage global sur les solutions innovantes qui sont pour beaucoup très techniques et des exemples réussis d’intégration.

Nous souhaitons apporter à la fois une expertise mais aussi tenir un langage clair et très opérationnel. Nous nous adressons en majorité à des TPE, je dirais même des artisans, aussi nous veillerons à partager des solutions pratiques et accessibles avant tout.


L’Observatoire COM MEDIA et la franchise,
témoignage de Flavien Charles, membre de la gouvernance


Que signifie pour vous le rapprochement du Club de la Franchise avec l’Observatoire COM MEDIA ?

Tout comme le monde de la franchise, la filière de la communication compte surtout des petites structures. Nos deux écosystèmes sont ouverts sur le monde et le décloisonnement est une évidence.

Les franchises font appel à la communication traditionnelle et au multimédia et i lest important pour elles d’être mises en contact avec des entreprises innovantes AdTech, MarTech et ComTech. Ce rapprochement est par conséquent une réponse concrète à un besoin et une réalité.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Créer de manière simple des contenus d’information pertinents et dynamiques avec Letter To Memphis

Les conséquences de la crise sanitaire liée au COVD-19 incitent de nombreuses entreprises & start-ups à faire preuve de...

Participez à « Mon travail à distance, Jenparle ! » une grande enquête qui va étudier en direct les conditions dans lesquelles se déroule le télétravail confiné

Les conséquences de la crise sanitaire liée au COVD-19 incitent de nombreuses entreprises & start-ups à faire preuve de solidarité et à proposer des...

Pour soutenir les TPE et PME françaises (CA moins de 50 M€) qui livrent les entrepôts Systeme U, mise en place du paiement comptant...

Pour soutenir les TPE et PME françaises (CA moins de 50 M€) qui livrent nos entrepôts et qui nous sont chères depuis toujours chez...

Castorama et Brico Dépôt font don de milliers d’équipements pour le personnel soignant

Castorama et Brico Dépôt font don de milliers d'équipements pour le personnel soignant

Auchan va verser 1000 euros à 65 000 salariés

Auchan va verser 1000 euros à 65 000 salariés
- Advertisement -

Articles à découvrir