Chiffres Irep-France pub 2013 : la baisse se confirme

16887
Depuis 2000, l’Irep et France Pub confrontent les résultats de leurs mesures respectives pour cerner au mieux l’évolution du marché de la communication. Même son de cloche pour eux sur le marché en 2013 : la tendance baissière se poursuit, avec les recettes publicitaires des médias qui rétrogradent de 3,6% et, en pendant, les dépenses de communication des annonceurs qui diminuent de 3,0%.
Irep : -500 millions € par an depuis deux ans ! Les recettes publicitaires nettes des médias s’élèvent en 2013 à 13,3 milliards €, en baisse de -3,6% (contre -3,3% en 2012). Sur un an, les médias ont ainsi perdu 500 millions € de recettes publicitaires et 1 milliard sur deux ans. Les seuls à tirer leur épingle du jeu sont le mobile (display) avec une croissance phénoménale de +55% (+29% en 2012) et encore et toujours Internet (display et search) avec +3,1% (+5% en 2012)
Perspectives pour 2014
Les choses pourraient s’améliorer cette année, avec une prévision d’activité économique pour 2014 à + 1% : la remontée des indices de confiance, si elle se confirme, sera positive pour le marché publicitaire. L’année sportive avec la Coupe du Monde de Football au Brésil et les Jeux Olympiques d’hiver devrait également stimuler le marché publicitaire.
L’Irep et France Pub tablent sur un scénario de stabilisation du marché de la communication fondé sur l’hypothèse d’un 1er semestre 2014 au niveau du dernier trimestre 2013, et d’un 2ème semestre en légère croissance.
Source : CBNews

LAISSER UN COMMENTAIRE