Retrouvez Céline Letu-Tortorici, Adrexo, et Eric Trousset, La Poste, aux Chemins de l’Innovation #5

434

Céline Letu-Tortorici, directrice marketing et communication HOPPS Group / Adrexo, et Eric Trousset Directeur du développement de la BU Media chez La Poste interviendront durant la 5e édition des Chemins de l’Innovation. Ils présenteront respectivement les résultats d’une étude sur le rapport des français avec les médias imprimés et l’étude Balmétrie 2019.

ETUDE SUR LE RAPPORT DES FRANÇAIS AVEC LES MEDIAS IMPRIMES

Entre les français et les médias imprimés continue de s’écrire une belle histoire

L’étude a été menée du 29 avril au 19 mai 2019 auprès d’un panel de 1000 personnes représentatives de la population française selon la méthode des quotas. Au vu des résultats, détaillés durant la journée du 9 juillet prochain, il ressort que les français pensent, à une large majorité (82%), que le papier est toujours un support incontournable. Même les plus jeunes (-35 ans) qu’on croirait enclins à plébisciter le numérique, déclarent être très attachés aux supports papier qui leur sont donnés de parcourir.

Tous saluent les qualités du papier qu’ils qualifient d’utile, pratique et indispensable.

  • 94% reconnaissent qu’il apporte un grand confort de lecture.
  • 86% déclarent qu’il fait passer plus facilement les messages.
  • 71% insistent sur l’émotion qu’il procure et qu’il transmet.

Concernant la publicité imprimée comparée à ses équivalents dématérialisés sur écran, 72% des personnes interrogées trouvent la version papier là aussi plus pratique, agréable à lire et facile à mémoriser. Le même pourcentage apprécie avec le courrier papier la possibilité de mieux choisir les informations qu’ils souhaitent recevoir.

ETUDE BALMETRIE 20191

Balmétrie bat en brèche les idées reçues sur le courrier papier

Les résultats de la 7e édition de Balmétrie confirme la puissance du courrier papier et que la « digitalisation » des usages augmente bien moins vite que ce que pensent certains « marketeurs ».

Ils indiquent ainsi que plus de neuf français sur dix lisent un courrier publicitaire chaque semaine et que près de 7 sur 10 à lisent toutes les semaines un imprimé publicitaire. Près d’un français sur deux déclare aujourd’hui être allé ou vouloir aller dans un magasin suite à la lecture d’un imprimé publicitaire ce qui tend à démontrer la puissance de l’efficacité du drive to store de ce média. Les chiffres de l’IREP montrent que le courrier représente 10% des recettes publicitaires tous médias confondus. Il est ainsi le quatrième levier derrière la télévision le search et la presse.

Des jeunes très sensibles aux qualités du courrier papier

L’édition 2019 porte tout particulièrement sur les plus jeunes consommateurs (15-24 ans) qu’on dit plutôt intéressés par les plateformes mobiles et les sites de e-commerce. Et là, surprise ! Même s’ils sont de grands consommateurs de services dématérialisés, ils sont les plus réactifs par rapport aux messages contenus dans le courrier papier et sont à la base d’un drive-to-store parmi les plus efficaces.

  1. Créé en mars 2011, le Groupement d’Intérêt Economique (GIE) Balmétrie rassemble les principaux acteurs de la profession : distributeurs, annonceurs, agences médias et associations représentatives des principales parties prenantes autour d’une seule et même étude qui mesure l’efficacité et l’audience de l’imprimé publicitaire et du courrier sur une base de 12 000 répondants.

Retrouvez Céline Letu-Tortorici et Eric Trousset et les autres intervenants
durant la 5e édition des « Chemins de l’Innovation » le 9 juillet prochain.

Programme : http://obs-commedia.com/event/

et inscription : https://www.lyyti.fi/reg/chemins_de_linnovation_5


 

LAISSER UN COMMENTAIRE