lundi, septembre 21, 2020

L’Académie des Passions, une école de vie pour les jeunes en difficulté

A lire...

WEBINAR 22/09 à 9h30, l’Observatoire COM MEDIA et le Club de la Franchise libèrent la parole

L'Observatoire COM MEDIA et le Club de la Franchise, ont décidé d'unir leurs forces et de s'engager...

L’Observatoire COM MEDIA récompensé aux Trophées de la Solidarité économique

En partenariat avec la Médiation des Entreprises et afin de récompenser des entreprises ayant eu un comportement...

Distique – Vos événements d’entreprise de A à Zèbre

D’où vient votre société ? Quelle est son histoire ? Distique, notre agence...
Observatoire COM MEDIAhttp://obs-commedia.com/
L’Observatoire COM MEDIA regroupe, depuis 2008, près de 300 acteurs de la filière de la communication (annonceurs, prestataires et institutionnels). L’association a matérialisé son positionnement autour des enjeux de la nouvelle économie de la communication. Les travaux réalisés portent sur le décloisonnement des métiers/secteurs, sur la structuration de la filière (constituée de 41 000 entreprises réparties en 19 secteurs d’activité) et sur l’accélération du business des entreprises par leur mise en relation entre les acteurs à travers des événements, des groupes de travail et des plateformes numériques.

Muriel Hermine*, après une brillante carrière sportive et artistique, a entamé une « troisième vie » professionnelle au service des jeunes en phase de décrochage scolaire. Les valeurs qu’elle porte au service de la jeunesse correspondent à celles de l’Observatoire COM MEDIA, nous avons conclu un partenariat et décidé pour commencer de lui donner la parole.

Muriel, d’où vient votre engagement à destination des jeunes en décrochage scolaire ?

J’ai commencé la natation à 12 ans avant d’intégrer l’équipe de France à 14 ans. Mais à 16 ans j’ai décroché du système scolaire en raison de la surcharge de travail et des déplacements que cela générait.  Toutefois, cela ne m’a pas empêchée de mener plusieurs projets par la suite notamment la création et la coordination de spectacles aquatiques. C’est certainement le goût de la compétition et la discipline propre aux sportifs de haut niveau qui m’ont appris à me battre et c’est pourquoi j’ai souhaité partager cette force et l’utiliser aux services des autres et plus particulièrement des jeunes en phase de décrochage scolaire ou déjà décrochés.

Mon engagement a démarré en 2003 au Sénégal avec la création de l’ONG « J’ai un rêve » qui agissait en faveur des enfants privés d’école. Cette activité m’a aussi rapprochée des quartiers défavorisés en France où j’ai pu rencontrer des jeunes en difficulté mais aussi leurs parents.

L’année suivante, j’ai initié des programmes sur le territoire Français et utilisé le sport et la culture comme outils pédagogiques pour aider ces jeunes aux parcours scolaire et familial souvent compliqués.

Il y a 4 ans, j’ai voulu aller plus loin en créant l’Académie des Passions, pour aider des jeunes de 16 à 25 ans à se reconstruire et à choisir un projet professionnel qui leur convienne.

En quoi consiste l’Académie des Passions ?

Il s’agit en priorité de travailler avec ces jeunes en difficulté, en amont de leur choix professionnel, quand ils ne savent pas encore vers quel secteur d’activité se diriger. Cette Académie se positionne comme une interface entre l’école et les structures d’insertion.

Les sortir de l’isolement et de l’assistanat passe par une série de marqueurs sur lesquels nous travaillons :

–   Retrouver estime et confiance en soi,

–   Détecter et développer ses talents naturels,

–   Développer son savoir-être, sa capacité à travailler en équipe,

–   Ne plus subir mais devenir acteur de son orientation professionnelle.

Nous vivons dans une société qui adule la perfection et qui pardonne difficilement les erreurs, les échecs, et jusqu’à nos faiblesses -alors qu’elles font partie intégrante de notre personnalité tout comme nos points forts-. Cette approche nous pousse à nous focaliser sur nos faiblesses dans l’espoir de les gommer alors que si nous passions tout ce temps à travailler nos forces, nous pourrions exceller dans un ou plusieurs domaines. Et finalement, ces jeunes qui ont déjà une mauvaise image d’eux-mêmes ne voient que leurs défauts et pensent qu’ils sont incapables. Et à force de le penser… ils le deviennent !!! C’est pourquoi à l’Académie des Passions, nous nous employons dans un 1er temps, à mettre en avant tout ce qui fait leurs forces, leurs talents, leur personnalité unique.

Au sein de l’Académie des Passions, nos outils pédagogiques sont : les nouvelles technologies, nous nous appuyons sur des programmes issus des recherches en neurosciences ; sur le coaching mental, ce qui nous permet d’aborder les freins qui empêchent ces jeunes d’avancer ; sur le sport pour travailler l’esprit d’équipe, le dépassement de soi,… ; et sur la culture pour poser des actes là où les paroles sont parfois difficiles à exprimer.

Cette « énergie positive retrouvée » comme j’aime l’appeler, permet aux jeunes d’arriver aux portes de l’entreprise motivés et conscients des atouts qu’ils peuvent lui offrir. En retour, l’entreprise leur transmet les compétences nécessaires et avec un bon management, fait grandir ces jeunes qui resteront, si elle sait les motiver et les faire grandir.

Justement, quelle utilité peuvent retirer les entreprises, notamment les adhérents de l’Observatoire COM MEDIA, de ce programme ?

Je partage avec l’Observatoire COM MEDIA, et Dominique Scalia, son président, des valeurs communes notamment en matière de recrutement des entreprises. Ces dernières ont des compétences à transmettre et besoin de candidats motivés pour relever des défis et les transformer en réussites. Les métiers évoluent si vite qu’il est difficile de trouver désormais des candidats correspondant entièrement aux profils recherchés. Quant aux jeunes générations, elles recherchent davantage un équilibre entre vie professionnelle et personnelle, de se voir confier des missions qui ont du sens, et qui leur permettent d’être à la fois responsables et autonomes.

La force de notre programme est de répondre aussi bien aux exigences des entreprises qu’à celles des jeunes appelés à renforcer leurs équipes. Notre pays bénéficie d’une quantité phénoménale de talents qu’il nous faut savoir détecter, faire grandir, et que chacun en ait conscience.

En savoir plus sur l’Académie des Passions


*Muriel HERMINE, championne du monde de natation synchronisée, a remporté de nombreux titres sportifs avant de se lancer à 25 ans dans la création de spectacles aquatiques. Ses productions portées par une centaine de salariés, ont accueilli plus de 2 millions de spectateurs.

 

 

RETROUVEZ Muriel Hermine et Philippe David le dimanche matin sur Sud Radio dans Le défi d’être soi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

WEBINAR 22/09 à 9h30, l’Observatoire COM MEDIA et le Club de la Franchise libèrent la parole

L'Observatoire COM MEDIA et le Club de la Franchise, ont décidé d'unir leurs forces et de s'engager...

L’Observatoire COM MEDIA récompensé aux Trophées de la Solidarité économique

En partenariat avec la Médiation des Entreprises et afin de récompenser des entreprises ayant eu un comportement vertueux envers leurs fournisseurs au...

Distique – Vos événements d’entreprise de A à Zèbre

D’où vient votre société ? Quelle est son histoire ? Distique, notre agence événementielle, est née il y...

Tremplin vers la nouvelle économie de la communication – 30/09/2020 | NOUVEAU FORMAT

Cette nouvelle édition, en partenariat avec la Médiation des entreprises et La Poste Solutions Business, s'invitera chez vous ou à votre bureau...

LES RENCONTRES BUSINESS DE L’OBSERVATOIRE COM MEDIA – 13 octobre « La digitalisation des points de vente »

La relance économique reposera principalement sur la capacité des acteurs économiques à remplir leurs bons de commande dynamisant ainsi leur activité, renforçant...
- Advertisement -

Articles à découvrir