#1000emplois1000entreprises : L’expérimentation fait ses preuves

249

Premiers recrutements grâce à l’expérimentation #1000emplois1000entreprises, les entreprises témoignent !

Alors que plus de 60 000 professionnels du numérique et de la communication sont inscrits à Pôle emploi en Île-de-France, nombre d’entreprises de la filière de la communication ne parviennent pas à recruter. Le recrutement réussi désormais doit satisfaire le triptyque suivant : analyse des besoins, formation en situation de travail et intégration en poste ; des problématiques auxquels répond l’expérimentation 1000emplois1000entreprises (http://1000emplois-1000entreprises.com/). Lancé en septembre 2017, les premières entreprises à s’être inscrites au programme accueillent leur(s) futur(s) talent(s).

1000emplois1000entreprises : l’expérimentation de nouvelles méthodes de recrutement

Les entreprises bénéficiant de ce programme, mis en place par l’Observatoire COM MEDIA et Pôle emploi, ont accès à un service personnalisé d’aide à la formalisation du besoin des entreprises, de qualification et de sourcing des candidats mais également à la prise en charge d’une période de 4 mois d’intégration, d’évaluation, de formation en situation de travail préalable à la prise de poste du nouveau talent dans un cadre réglementaire et financier garanti par Pôle emploi. Cette innovation s’inscrit à la fois dans une démarche sociale, favorisant le retour à l’emploi, la réinsertion des chômeurs de longue durée, le rebond de carrière des demandeurs d’emploi et couvrant une dimension économique contribuant à la compétitivité des entreprises et à la sécurisation des recrutements.

Intégration de nouveaux collaborateurs, les entreprises témoignent :

« La période d’intégration de 4 mois fait la différence car elle est une aide sérieuse autant pour le candidat que pour l’entreprise. C’est un déclic car ce temps pris en charge par Pôle emploi va nous permettre de la former et de l’intégrer définitivement comme une professionnelle expérimentée.» Jean-Paul MAURY, président du Groupe Maury Imprimeur

« Je n’ai tout simplement pas le temps de sourcer et trier 3000 CV. J’aime ce dispositif car il est ouvert à toutes les entreprises. On pourrait croire qu’il est adapté aux seules grosses structures alors qu’il répond parfaitement aux préoccupations des petites entreprises qui ont de belles missions à proposer mais des contraintes de temps et de trésorerie. » Emmanuel SCHNURRENBERGER, fondateur et dirigeant de Fitcar

« Adhérent à l’Observatoire COM MEDIA, j’ai été informé de la mise en place du programme 1000 emplois/1000 entreprises. Lorsque ses contours m’ont été précisés, j’ai trouvé la démarche de l’association et celle de Pôle emploi Paris à la fois inédite et intéressante, c’est pourquoi j’ai voulu y participer mais aussi partager mon expérience des métiers du print et particulièrement celui de chef de fabrication avec les conseillers de l’équipe dédiée à ce dispositif. » Jacques TAQUOI, Directeur Général de Koryo

« La conseillère Pôle emploi dédiée au dispositif a parfaitement saisi les valeurs que nous souhaitions partager avec les candidats. Résultats : les cinq profils de commerciaux proposés correspondaient parfaitement à nos critères et nous avons pu en choisir deux avec qui nous étions en parfait raccord.»  Alexia NAHMANI, co-fondatrice de Mitch

« Cette initiative est très intéressante. Elle part du principe que s’occuper des demandeurs d’emploi réclame de combiner compétences, organisation et volonté. Ce changement de paradigme consiste à considérer chaque offre de poste comme un cas particulier afin de trouver le profil qui lui correspond. » Frédéric FABI, président de Dupli-Print

« Du dépôt de la fiche de poste jusqu’au choix final, il se sera déroulé trois semaines : ce qui prouve qu’il est possible d’aller vite avec Pôle emploi à condition d’être méthodique et proactif. Si l’objectif est de transformer un bon candidat en membre à part entière de l’équipe avec un véritable contrat de travail, il n’est efficace que si le processus de recrutement de l’entreprise participante est également sérieux de son côté. » Lari LEMPINEN, président de Lyyti France

« Le dispositif 1000emplois/1000entreprises est une véritable opportunité pour ma part. Le recrutement étant le nerf de la guerre pour le développement de So-Buzz, et l’intégration étant la clé du succès, ce dispositif apporte une double solution avec d’une part Pôle emploi qui se charge du sourcing et d’autre part les 4 mois de formation qui permettent de faire entrer des profils atypiques et motivés pour acquérir les compétences qui leur manquent. » Alexandre DURAIN, Président de So-Buzz

« L’innovation réussie n’est pas seulement technologique, elle réside dans la faculté de concilier une vision avec une stratégie et des moyens techniques pour qu’elle devienne une réalité. Au final, cette opération a pu être mise en place c’est parce que le binôme, Pôle emploi-Observatoire COM MEDIA, avait conçu une stratégie cohérente pour proposer une solution pérenne aux demandeurs d’emploi et aux entreprises. Ensuite, nous nous sommes greffés au dispositif en mettant à disposition des moyens techniques adaptés à cette stratégie. » Sébastien BENCHERQUI, CEO de Bubblz

« L’offre de valeurs de l’Observatoire COM MEDIA nous a intéressé ainsi que le programme 1000emplois/1000entreprises. Nous sommes une start-up avec des problèmes à la fois de recrutement et de budget et forcément, ce dispositif novateur minimise la prise de risque et nous permet d’élargir le champ de nos recherches et augmente les probabilités de trouver le bon collaborateur. » Samuel METIAS, Dirigeant de Comeet

« Nous participons au programme 1000emplois/1000entreprises. Nos valeurs nous poussent à donner leur chance à des demandeurs d’emploi tout en bénéficiant d’une petite respiration qui nous permettra de nous assurer que nous sommes prêts à travailler ensemble. Ce dispositif est tombé à pic par rapport à notre stratégie globale et nos besoins de recrutement. » Philippe LAFON, co-fondateur de Skillsolutions Software

« L’opération 1000emplois/1000entreprises est une démarche exceptionnelle ! Socialement, c’est remarquable, économiquement c’est idéal pour réduire le chômage en favorisant la rencontre entre l’offre et la demande d’emploi. » Julien MECHIN, Co-fondateur de Creads

Pour rejoindre l’opération et déposer vos offres rendez-vous sur : http://1000emplois-1000entreprises.com/ 

LAISSER UN COMMENTAIRE